[ACTU CSAP] RETOUR SUR LA VISIOCONFERENCE ORGANISEE PAR RENAUD MUSELIER SAMEDI 9 JANVIER

A ORCIERES MERLETTE


DESESPOIR, COLERE ET APPEL AU SECOURS DES ACTEURS DE LA MONTAGNE

Renaud Muselier, président de la Région Sud Provence Alpes Cote d'Azur:


« Face aux nouvelles difficultés de la saison hivernale, une mobilisation collective est indispensable, nous avons besoin du soutien de tous pour mener un combat [...] et apporter des réponses au drame économique, social, financier, humain qui arrive. […] Les stations sont fermées mais la Coupe d’Europe à Orcières Merlette aura lieu [du 25 au 30 janvier] : la Région avec le Département s’est fortement impliquée dans cette épreuve en mettant sur la table plus de 60 000€ pour rouvrir la station à ce moment-là. C’est la reconnaissance des sacrifices des sportifs de haut niveau et une bouffée d’oxygène pour l’économie locale et la reprise de la vie tout simplement. Une reconnaissance pour le monde de la montagne qui a été méprisé, malmené. […]

Les montagnards sont des gens courageux rigoureux responsables des vaillants qui veulent travailler. Ils ont déjà perdu 25% de leur Chiffre d’Affaire, l’impact sur le tourisme français est massif, 60 milliards d’Euros qui ont été perdu, pour le département des Hautes Alpes ce sont 120 000 000€. […] On se retrouve dans une situation dramatique. Le taux d’occupation des hébergements marchands étaient à 21% pendant les vacances de Noel, presque 80% en moins qu’en 2020. L’hôtellerie et les hébergements collectifs sont plus touchés. La chute des chiffres est abyssale. […]

Le 6 janvier nous apprenions que les stations ne rouvriront pas le lendemain, le premier Ministre annonce une clause de revoyure au 20 janvier. C’est un coup de massue phénoménal. En vous voyant les uns les autres ce matin, j’ai vu qu’au-delà du choc frontal, qu’il y a toujours la volonté d’avancer et de proposer des solutions. […]

Les demandes sont simples, nous voulons de la considération, avec une stratégie visible compréhensible. Le 20 janvier, le gouvernement doit prendre ses responsabilités et proposer une méthode claire […] avec des critères identifiés et définis. Les seuils doivent être définis avec les Départements et les Régions pour coller à la réalité du terrain. Les élus sont la clé pour l’accompagnement des réouvertures.[…]

L’autre jour, nous étions en réunion avec le Préfet de Région. Pendant qu’il nous explique dans le cadre d’une réunion -demandée par le gouvernement, ce qu’il doit faire dans les Bouches du Rhône, BFMTV annonce -pendant notre discussion!- que le Département devra appliquer le couvre feu à 18 heures… Je ne vous dis pas l’immensité de la solitude du Préfet devant cette annonce. […]

Cette verticalité dans la décision, sans concertation, contrairement à ce que disent le ministre Monsieur Véran et le porte parole du gouvernement Gabriel Attal, on n’a jamais discuté avec nous les Régions, ni avec les Départements, ni avec les maires ! Trois courriers ont été cosignés depuis le mois de novembre et envoyé à Monsieur Véran qui n’a jamais répondu ! […]

Les aides financières qui ne sont jamais que des aides, correspondent à une perfusion. C’est bien, ça soulage, mais ce n’est pas la réponse. La guérison, c’est le travail et on souhaite tous travailler. On a injecté plus 120 millions d’euros dans tous les dispositifs qui ont été réactivés. 1,7 milliard pour la totalité de la Région pour les entreprises. […]

Au ministère des Solidarités et de la Santé, c’est le grand bazar des critères. […] Les français n’y comprennent rien et quand on ne comprend rien, on perd patience. C’est le médecin qui parle, j’ai demandé sans arrêt que l’on reprenne toujours les mêmes critères : taux d’incidence, taux de positivité. Le taux d’incidence est passé de 50 à 250 et revenu à 200. Pourquoi ? On ne nous l’a jamais expliqué. A partir du moment où l’on change les règles tout le temps en cours de partie pour nous obliger à la fermeture, on a un problème d’acceptabilité de la mesure. […]

On est face à une nécessité d’organisation d’un combat collectif avec des règles du jeu claires, un calendrier […] avec la date du 20 janvier et la possibilité d’une réouverture potentielle pour les vacances de février. »


Réponse du Secrétaire Général de la Préfecture, Cédric Verline :


« Je vais être très pragmatique, on n’est pas là pour faire des échanges de grands principes […] et très concret sur l’état territorial : d’abord, on sait quoi souhaiter pour nos concitoyens, la santé et la santé économique bien sûr. Je parle pour la Préfète qui est très attentive à ses territoires de montagne et de ski ; elle voulait être présente et ne peut pas. Mais elle continuera de l’être dans son accompagnement. J’ai deux messages à vous passer.

Pour les aides mises en place par l’Etat dans les territoires, pour le fonds de solidarité qui sera mis en ligne mi-janvier. Ne vous laissez pas embarquer par les difficultés administratives, tournez-vous vers la préfecture, nous sommes là pour vous aider. Ne renoncer pas à demander les aides parce que c’est trop compliqué. 400 millions d’euros, c’est sûr que nous ne sommes pas sur des milliards. Ce qu’il faut, c’est tenir la main à ceux qui sont au bord du précipice. On doit maintenir l’activité surtout.

Le deuxième message, c’est un appel à la solidarité et la responsabilité au sujet de la vaccination ; c’est un gros enjeu, l’enjeu majeur qui nous attend. La vaccination a commencé : concrètement, dans les Hautes Alpes, dans les EHPAD, on en est à 500 vaccinations. Ca peut vous paraitre peu mais ces personnes ont donné leur accord avec leur famille. La vaccination va continuer, la deuxième date c’est le 18 janvier, ce seront les personnes de plus de 75 ans qui pourront se faire vacciner sur la base du volontariat. Tous les responsables locaux seront sollicités par la Préfète pour porter ce message. Le gouvernement en attend beaucoup évidemment. Après le 18 janvier elle sera déclinée sur le reste de la population.

Sur la situation sanitaire, on est en train de constater une stagnation, les taux -pardon, sont compliqués. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est autour de 250 : c’est le taux qui nous a amminé en septembre à un niveau d’alerte renforcé qui nous préoccupait fortement. […] Le 05 a le 2ème taux de la région sud. Si on arrive en toute responsabilité, et on voit bien comme ici que les stations sont en place que tout est prêt à redémarrer, si on se saisit de cette responsabilité avec le couvre-feu à 18 heures, on arrivera à ramener un taux de positivité […] qui pourrait nous amener à reconsidérer la situation. […] Vous le savez très bien, nous sommes avec la Préfète, solidaires avec vous. »


A suivre les interventions, de Jean-Paul Carlhian président du CSAP, Eric Brèche président du Syndicat national des moniteurs de ski, Jean-Luc Boch, président des maires de montagne...

83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

[ALPIN] SKI CHRONO NATIONAL TOUR 2020-2021

Nils Alphand 3ème au classement vitesse technique, Nils Allegre 5è, Charles Gamel Seigneur 2ème U21_TOP 15 pour Vincent Mauboucher au classement U18_TOP10 pour Marjolaine Ollier Le Ski Chrono Samse To