COMMUNICATION de la FEDERATION FRANCAISE DE SKI

Annecy, le 17 février 2020


Deux anciennes athlètes membres de l’Equipe de France de ski alpin viennent de révéler des actes d’abus sexuels qui se sont déroulés au début des années 1980.

La Fédération Française de Ski (FFS) tient à saluer le courage dont elles ont fait preuve pour mettre en lumière ces comportements abjects, et à les assurer de tout son soutien ainsi que de la mobilisation de ses dirigeants.

La FFS ne peut qu’encourager la libération de la parole d’éventuelles autres victimes en ayant recours au numéro d’appel aux victimes disponible depuis 2006 sur le site internet de la Fédération.

Attentive depuis plusieurs années à ce grave problème commun à de multiples milieux, la Fédération Française de Ski a également pris d’autres mesures ces dernières années.

D’une part, une sensibilisation des Présidents de clubs affiliés assortie d’une procédure de déclaration d’honorabilité (voir document ci-dessous) ont été mises en place au titre de l’encadrement fédéral bénévole dispensé au profit des licenciés au sein des clubs.

D’autre part, la Fédération et sa commission médicale complètent le suivi médical réglementaire des athlètes de sa filière sportive, d’un suivi psychologique qui peut favoriser l’expression par les compétiteurs d’éventuels abus sexuels.

La Fédération Française de Ski est attentive à tous signalements et traitera sans complaisance tous les cas déclarés que ce soit par la voie de ses organes disciplinaires ou en se constituant partie civile dès lors que ces possibilités lui seront offertes.

Elle continuera à agir, de la propre initiative de ses commissions nationales, en lien avec les athlètes représentés au sein de son Comité Directeur par l’Association des Internationaux du Ski Français, ou encore en collaboration avec les services publics, pour renforcer la prévention contre les violences sexuelles.


DÉCLARATION HONORABILITÉ DES MONITEURS ET ENTRAÎNEURS FÉDÉRAUX



0 vue