[COMMUNIQUE MICHEL VION PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE SKI]

lundi 16 mars 2020 12:31


Le vendredi 13 mars dernier, comme de nombreuses fédérations sportives, la Fédération Française de Ski a pris la décision de : • De suspendre à partir de vendredi 13 mars 2020 à minuit et jusqu’à nouvel ordre toutes les compétitions toutes disciplines, de tous niveaux et de toutes catégories • De demander à ses clubs affiliés de suspendre toute activité (entraînement, loisir ou autres) à partir de vendredi 13 mars 2020 à minuit jusqu’à nouvel ordre afin d’éviter tout regroupement de nature à favoriser une propagation du virus.

Nous n’ignorons pas que cette décision a entraîné d’importantes conséquences dans la vie des clubs mais elle se justifiait par les enjeux nationaux de santé publique et de protection des licenciés adhérents de nos structures.Les nouvelles mesures annoncées par le Gouvernement dès le samedi 14 mars au soir ont largement montré le bien-fondé de cette décision fédérale.La Fédération tient vivement à remercier les clubs qui ont scrupuleusement suivi ces consignes d’intérêt national.Dans la mesure où certains clubs continuent à s’interroger sur la possibilité de regroupement de 10 personnes maximum, la Fédération Française de Ski tient à rappeler que :Pour le champ du sport : • Plus aucun rassemblement n'est autorisé, ce qui implique que la règle des 100 personnes maximum n'est plus en vigueur. • Les activités sportives d'accueil collectif ne sont plus autorisées. • Les activités des établissements d’activités physiques et sportives y compris salles de sport, doivent donc s’arrêter. Le Comité National Olympique et Sportif Français s’est fait le relais du Gouvernement dès samedi soir en apportant ces précisions.Sans préjuger de l’évolution des dispositifs gouvernementaux, il en découle que les mesures prises par la Fédération Française de Ski dès vendredi dernier restent inchangées et que toute activité sportive et rassemblement restent proscrits jusqu’à nouvel ordre au sein des clubs affiliés (y compris inférieurs à 10 personnes). De la même manière, l’ensemble des activités fédérales collectives (organisation de formations fédérales, réunions des commissions, fonctionnement des centres d’entraînement, activité sportive des équipes régionales ou nationales ou autres) des Comités de ski, des ligues et de la Fédération sont également suspendues jusqu’à nouvel ordre.


Sportivement

MICHEL VION Président de la Fédération française de Ski

3 vues