NOUVEAU CIE: INTEGRATION DU SNOWBOARD CROSS A LA RENTREE

SUR LES TERRES BRIANCONNAISES, CELLES DE NOTRE CELEBRE CHAMPION OLYMPIQUE PIERRE VAULTIER, LE CIE ET SES STRUCTURES D'APPUI SCOLAIRE OUVRENT LEURS CLASSES de 3è à la Terminale AUX SNOWBOARDEURS EN SEPTEMBRE PROCHAIN



C’est une grande nouveauté : cette année, le Comité de ski Alpes Provence (CSAP) va permettre aux meilleurs jeunes snowboardeurs cross (SBX) de la région, de rentrer dans un parcours aménagé pour suivre leur scolarité, s’entrainer dans leur discipline et viser le Haut niveau. Dans le cadre du Parcours de l'excellence de la FFS le Centre Interrégional d’Entraînement (CIE) et les structures d'appui scolaires (SAS) de Briançon et d’Embrun ont pour vocation, depuis 2014, de proposer des conditions optimales d’entraînement et de préparation pour l’accès au haut niveau dans une logique de double projet. Sandrine Aubert directrice du CIE et Conseillère technique Régionale au Comité coordonne cette action :


" Il s'agit de l'intégration de jeunes d'une autre discipline affiliée à la FFS, le snowboard, au sein des Structures d'Appui Scolaire du Collège Vauban et du Lycée d'Altitude de Briançon du CIE déjà existantes ". Attention, nous ne parlons pas " d'une section sport-étude " mais bien d’un parcours de haut niveau qui représente l’excellence sportive. Il est reconnu par différents textes législatifs et réglementaires. Il repose sur des critères établis par le ministère des Sports, comme la reconnaissance du caractère de haut niveau, les compétitions de référence, la liste de skieurs et le parcours d'excellence. " L'intégration aux Structures d'Appui Scolaire du CIE permettra aux jeunes snowboardeurs de passer un cap afin de rejoindre si possible le Centre National d'Entraînement à Albertville (Pôle France) ". Cette action fait suite à la problématique suivante : " Depuis 2 ans, les snowboardeurs (de toutes les régions) de niveau régional ne sont plus accueillis à la Structure d’appui de Villard de Lans du CIE du Dauphiné. Seuls les meilleurs sont directement sélectionnés au Centre National d’Entrainement à Albertville, au sein de sa SAS. Ces athlètes n’avaient donc plus de solution de scolarité aménagée de type SAS de CIE. "


" Un financement participatif a été lancé au printemps dernier aidé par les entraîneurs des clubs de snowboard concernés afin de réunir le budget de fonctionnement de la discipline au sein des Structures d'Appui Scolaire du CIE ". Toutes les personnes motivées par ce projet ont pu y participer, ce qui a permis de récolter la somme de 20 000 euros. " Les cotisations d'entrée des Structures d'Appui Scolaire du CIE des familles seront les mêmes que pour celles des familles des enfants alpins, fondeurs ou grimpeurs. "

" A l'image de la FFS, en plus des partenariats publics, le Comité cherche des sponsors pour faire fonctionner ses équipes. A la FFS, plus de 85% du budget est trouvé grâce au ski alpin. Au Comité, le Président du CSAP et chaque Président de Commission Alpine ou Fond recherchent aussi des partenariats privés en plus du soutien des collectivités territoriales et autres partenaires publiques pour faire fonctionner le CSAP quelle que soit la discipline. Il est donc normal que la Commission Snow recherche également des solutions de financement pour l'avenir. Aujourd'hui rien n'est encore gagné ! "

Les jeunes élèves snowboardeurs participeront environ au cours de la saison 2021 2022, à trois compétitions nationales (Kid national tour) et trois compétitions européennes. L’aménagement du planning prévoit des semaines de " libération " (entre 6 et 12) en plus des vacances scolaires, pour précisément s’entrainer et se préparer aux courses programmées.


" Depuis la création de la SAS de Briançon, il y a 8 ans, et la mise en place d’un cursus 1ère/Terminale en 2019, le nombre de jeunes s'est accru ". " Il est probable que le nombre de places augmentent pour l’année prochaine ", avec la demande de nouveaux jeunes sportifs correspondant au niveau requis. " Les jeunes pratiquant le ski-cross (Freestyle) pourraient au même titre et selon les mêmes conditions que les jeunes snowboardeurs accueillis cette année, intégrer les Structures d'Appui Scolaire du CIE les années prochaines car cette discipline ferait bientôt partie de l'alpin à la FFS ". " Mais aujourd'hui, sur le territoire du CSAP, les installations de type big-air ou half-pipes pour pouvoir s’entraîner en vue du Haut Niveau " ne semblent pas présentes" (dixit un entraîneur de club de freestyle). Donc pour l'instant il n'en est pas question même si leurs candidatures seraient légitimes et possibles, puisqu'ils font partie de la FFS au même titre que les jeunes des autres disciplines affiliées à la FFS. D'autre part, les freestylers de niveau national sont sélectionnés pour intégrer le Pôle France de Font-Romeu." "L'élargissement des Structures d'Appui Scolaire du CIE à d’autres disciplines induira forcément une augmentation du nombre d'élèves en 2022-2023. Ainsi, la problématique de financement sera encore plus grande".